Sanctions en cas de licenciement illicite

En cas de licenciement irrégulier notifié par l’employeur au travailleur protégé sans qu’un motif grave ait été préalablement reconnu par les juridictions du travail ou sans que des raisons d’ordre économique ou technique aient été préalablement reconnues par l’organe paritaire ou la juridiction du travail, le travailleur doit être réintégré dans l’entreprise ou peut prétendre au paiement d’une indemnité spéciale de protection.